Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Mon journal du soir : 09-08-2014

 

 

La nostalgie est un compagnon de route assez ancien et même s’il n’est pas aimé à sa juste valeur et qu’il me coute un peu, je l’aime à la hauteur de sa méritoire présence. S’enivrer d’hier dans le but d’espérer de demain est quelque chose d’inévitable pour que la survivance puisse exister. L’imaginaire est une des choses les plus fondamentales pour espérer se sauver et survivre. Alors imaginons qu’un jour le cauchemar s’arrête et que tout ne sois que le mieux.

Au moins il était l’un qui avait tout compris et qui ne l’a pas supporté.

olgj.jpg



09/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres