Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Les "Carnets de Homs" de Jonathan Littell

hom.jpg

Ce livre raconte deux mois de vie passé par Jonathan LITTELL en Syrie auprès des combattants de Homs. C’est évidemment le récit d’une vie que l’on découvre mais aussi et surtout un véritable face à face avec la grande Histoire. L’horreur au quotidien s’expose.

Littell raconte les événements de façon minutieuse, jour après jour il expose ce qu’il se passe, comment il vit cette guerre qui se déroule sous ses yeux. Et il le vit de façon profonde, sincère et permanente. Il vit la révolte au milieu de ceux qui la font, de ceux qui risquent de perdre la vie.

Littell en véritable praticien veut se rendre compte de la réalité, il veut connaître de l’intérieur la montée en puissance d’un peuple, probablement dans un but de la raconter.

Et il la raconte tellement bien.  Le compte à rebours commence le 16 janvier 2012 à Tripoli et se termine le 2 février à Beyrouth. Si le minutage se fait au jour le jour et que chacun est un moment fort, il y a tout de même une date qui est plus marquante que les autres.

Le 22 janvier à BABA AMR, l’un des quartiers les plus calmes de Homs, Littell raconte un échange sidérant entre un individu anonyme et très handicapé et ses bourreaux inhumains qui allaient jouer de ce handicap.

Un livre prenant qui raconte l’horreur sans lyrisme, sans commisération de façon juste brute.

On ne triche pas avec l’essentiel.

 



10/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres