Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Émile ou De l'éducation de Jean-Jacques Rousseau

Blog de carlitablog :Tendance et Rêverie, Émile ou De l'éducation de Jean-Jacques Rousseau

Rousseau invente, dans ce roman, un jeune garçon fictif afin d’en faire un objet qui va l’aider à développer ses théories sur l’éducation. Emile, puisque c’est le prénom de ce héros, va vivre chaque étape de l’éducation qu’il devrait recevoir idéalement. Cette philosophie qui s’intéresse à l’art de former les hommes esquisse un portrait particulier de l’enfance. L’enfant, à ce statut, est encore proche de sa nature la plus heureuse. Et pour le rester, il devra séjourner dans cet état le plus longtemps possible.

Le rôle de l’éducation est d’apprendre à vivre à l’enfant et d’éviter à ce que ce dernier devienne adulte trop tôt et pas assez prêt. Pour Rousseau, il est donc moins utile de s’abreuver de connaissance et de paroles que d’apprendre à juger par soi-même et de vivre ses propres expériences.

Ce livre a été un modèle pour les créateurs du mouvement tournant autour de la psychologie de l’enfant. Edouard CLAPAREDE, Jean PIAGET, Célestiin FREINET, Maria MONTESSORI, John DEWEY…

Le fameux apprendre en faisant a donc servi à installer un processus de formation pour toutes les générations futures et ceci dés le XIXe siècle.

En dehors de cette pédagogie centrée sur l’enfant, tous exaltent la vie à la campagne, l’apprentissage du bricolage, la création artistique et l’éducation morale.

Une façon de combiner l’autonomie et le sens des responsabilités à tous les Emile du monde.

Un ouvrage aussi prodigieux que tous les autres de notre génial philosophe.



07/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres