Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Cinéma : N'importe qui


Synopsis :

Avec ses potes, Rémi fait n'importe quoi... Pour devenir n'importe qui. Mais Sandra, sa copine, aimerait qu'il devienne quelqu'un. Et il y arrive quand même un peu.

 

 

Ce film à petit budget (moins de 2 M€) raconte l’envers du décor de ce qu’est la machinerie REMI GAILLARD. Sa façon de travailler, sa vie, ses complices, ses joies, ses peines, ses ratages, ses réussites… Et le moins que l’on puisse constater c’est que derrière ces millions de vues, trône un savoir-faire plus proche de l’artisanat que de la machine de guerre. Alors oui on sent un certain travail dans la recherche des gags, on sent clairement une volonté de proposer ce qui pourrait être le plus efficace pour faire rire le spectateur, on devine qu’obtenir un si grand résultat avec si peu de moyens est une véritable prouesse. Et ce qu’il y a à reconnaitre c’est la grande efficacité de la chose. On rigole comme des fous, on est contaminé d’une bonne humeur qui fait du bien, on se surprend à trembler avec eux et le plus étonnant, il se dégage une certaine émotion que l’on ne soupçonnait même pas. Alors oui ce film ne contint aucun scénario digne de ce nom, rien n’est lié, rien ne va apprendre quoi que ce soit de nouveau mais ce n’était pas vraiment là l’essentiel non ?

Un film sympa qui va prolonger ce que tout le monde a vu sur le web et c’est déjà beaucoup.

3/5 pour la bonne humeur que ce film distribue.



05/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 212 autres membres