Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Cinéma : Les salauds

Synopsis :

Commandant, à bord d’un supertanker, Marco Silvestri doit rentrer d’urgence à Paris, abandonner le navire. Sa sœur Sandra est aux abois… son mari suicidé, une entreprise en faillite et sa fille unique à la dérive. Sandra désigne le coupable : l’homme d’affaires Edouard Laporte. Marco loue un appartement dans l’immeuble où Laporte a installé sa maitresse et leur fils. Mais Marco n’avait pas prévu les secrets de Sandra, qui brouillent la donne…

 

Claire Denis réalise une œuvre qui va énormément plaire pour ses qualités, qui sont immenses, que se faire détester pour ses défauts, qui vont en énerver plus d’un. Du côté du positif, il y a deux gros éléments qui vont assurément provoquer le plaisir des spectateurs. Le premier étant cette beauté sidérante des images. La jouissance visuelle dont j’ai été témoin est vraiment quelque chose de rare et pourtant des films j’en vois plus que de raison. Le second point positif de ce film est bien évidemment son duo d’acteurs totalement électrisant (Vincent Lindon et Chiara Mastroianni). Bravo à la réalisatrice pour sa direction d’acteurs totalement impeccable. Au regard de ces deux qualités, ce film pourrait être considéré comme totalement hypnotisant.

Oui mais voilà, l’essentiel d’une œuvre cinématographique est son histoire et ici, cette partie de l’aventure est une chose qui a été maltraitée. La vérité c’est qu’aucune cohérence ne semble exister. Il se passe des événements qui n’ont totalement aucun sens quand on les observe venir les uns après les autres. Ce n’est même plus du bordel, c’est carrément très au-delà de ce simple constat.

Alors oui les situations sont limpides dans leurs enchainements mais cela n’arrange rien c’est pour dire. Et ceci même si la maitrise technique de Claire DENIS n’est pas à moquer.

 

La bande-son a aussi son côté charmant il faut bien l’avouer.

Ce qui fait pencher la balance vers le très mauvais côté est cette fin totalement invraisemblable et choquante.

Une expérience plus qu’un film qui est autant à voir qu’à fuir. Tout sera évidemment fonction de votre rapport au cinéma et de votre envie du moment.

Une seule certitude il y aura les adorateurs et les détestant. Seule solution pour choisir votre camp : voir ce film et vous faire votre avis. Le mien est assez simple, malgré ses fulgurances ce film est à éviter sauf si envie forte de vous faire une toile car il faut bien l’avouer ce film est sauvé par la faible concurrence sur les écrans noirs en cette période assez calme.

2.5/5. et 1/5 si on ne pardonne pas sa fin.



11/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 211 autres membres