Mon monde, mon âme et le reste

Mon monde, mon âme et le reste

Cinéma : L'Odyssée de PI d'Ang LEE

 

Synopsis :

Après une enfance passée à Pondichéry en Inde, Pi Patel, 17 ans, embarque avec sa famille pour le Canada où l’attend une nouvelle vie. Mais son destin est bouleversé par le naufrage spectaculaire du cargo en pleine mer. Il se retrouve seul survivant à bord d'un canot de sauvetage. Seul, ou presque... Richard Parker, splendide et féroce tigre du Bengale est aussi du voyage. L’instinct de survie des deux naufragés leur fera vivre une odyssée hors du commun au cours de laquelle Pi devra développer son ingéniosité et faire preuve d’un courage insoupçonné pour survivre à cette aventure incroyable.

 

Ce qu’il y a de plus grandiose dans ce film est qu’en dépit d’une technique absolument exceptionnelle jamais cette dernière ne prend le dessus sur l’émerveillement que provoque le récit.

La mer, le ciel, le tigre et un ado, voici les 4 ingrédients principaux qui composent cette œuvre totalement magique et enivrante. Pendant une heure trente c’est un déluge de magnificence qui va défiler devant les yeux d’un public qui va être charmé. L’histoire débute quand un enfant, Pi, et un tigre vont devoir cohabiter sur une embarcation maritime suite au naufrage du navire qui les transportait. Du moins quand je dis débute je voulais dire débute vraiment car il faut bien l’avouer la première demi-heure de présentation qui se déroule en Inde est assez inutile et pouvait même faire craindre le pire.

La 3D n’a jamais été aussi divinement utilisée dans une œuvre cinématographique. La pesanteur apportée par l’apport des images numériques est absolument vertigineuse. Cette retombée en enfance proposée par notre génial réalisateur restera comme un moment marquant de notre rendez-vous avec le cinéma pour l’année 2012. Mais cette technique ne masque absolument rien puisque la partie narrative, aussi simple soit-elle, est du même acabit que la virtuosité technique décrite juste au-dessus. La pluie de poissons est juste la scène qui mérite à elle seule le déplacement.

Il manque un peu de finesse à ce film et aussi un peu de raccourci pour que cela soit un chef d’œuvre mais on en était pas si loin.

Un petit bijou bouleversant et bluffant qui est à voir sans la moindre hésitation.

4/5



20/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 211 autres membres